Votre fonds ESG pourrait devoir vendre ces actions

TotalEnergies, Tencent et Shell pourraient devoir être cédés en vertu de la nouvelle réglementation de l'UE sur la dénomination des fonds.

Hortense Bioy, CFA 18 juni, 2024 | 12:04
Facebook Twitter LinkedIn

rainbow and plane

Les noms de fonds sont un puissant outil de marketing et, pour protéger les investisseurs contre l'"écoblanchiment", l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) vient de publier de nouvelles règles pour les fonds qui utilisent des termes ESG ou d'autres termes liés au développement durable dans leur nom. Ces nouvelles règles devraient obliger les fonds à vendre un certain nombre d'actions, notamment dans les secteurs de la défense et du pétrole.

La règle énonce deux exigences importantes :

  • Les fonds doivent avoir un minimum de 80 % d'investissements qui répondent aux caractéristiques environnementales ou sociales de la stratégie ou des objectifs d'investissement durable.
  • Les fonds doivent respecter les exclusions fixées par le règlement européen pour les Paris Aligned Benchmarks (PAB) et les Climate Transition Benchmarks (CTB).

Ces nouvelles lignes directrices pourraient s'appliquer aux nouveaux fonds à partir du 15 septembre 2024 et aux fonds existants à partir du 15 mars 2025.

Combien de fonds pourraient être affectés ?

Morningstar Sustainalytics a produit un rapport(EU Guidelines on ESG Funds' Names : A Great Reshuffle Ahead) pour analyser l'impact de ces lignes directrices européennes.

Bien que les lignes directrices ne fournissent pas une liste exhaustive des termes apparaissant dans les noms de fonds, les auteurs du rapport, Hortense Bioy (responsable de la recherche sur l'investissement durable chez Morningstar Sustainalytics), Arthur Carabia (directeur de la recherche sur la politique ESG chez Morningstar) et Biddappa A.R. (analyste principal de la technologie de recherche quantitative) ont analysé Morningstar afin d'identifier les termes supplémentaires susceptibles d'entrer dans le champ d'application, ainsi que les fonds qui les utilisent.

Ils ont trouvé près de 4 300 fonds communs de placement et ETF disponibles à la vente dans l'Union européenne qui utilisent certains termes liés à l'ESG ou au développement durable dans leur nom et qui pourraient entrer dans le champ d'application des nouvelles lignes directrices. Au total, ils représentent environ 15 % de l'univers total des fonds ouverts et des ETF commercialisés dans l'UE.

Les auteurs du rapport ont d'abord identifié les entreprises susceptibles d'enfreindre les règles d'exclusion du CTB et du PAB.

Sur les 4 300 fonds identifiés, l'analyse a porté sur quelque 2 500 fonds disposant de données de portefeuille. Parmi ceux-ci, un peu plus de 1 600 avaient au moins une entreprise en infraction avec les règles d'exclusion PAB ou CTB, telles qu'interprétées par Morningstar Sustainalytics. Sur ces 1 600 fonds, environ 500 détiennent plus de cinq actions susceptibles d'enfreindre les règles d'exclusion et qui nécessiteraient un ajustement supplémentaire du portefeuille.

Les actions les plus courantes de ces fonds

Le tableau suivant présente les 10 entreprises les plus courantes dans les fonds inclus dans l'étude qui répondent à nos critères d'exclusion PAB ou CTB, ainsi que le nombre de fonds inclus dans l'étude qui détiennent ces entreprises, la valeur globale de la participation de chaque entreprise, ainsi que la principale raison de leur exclusion.

 

Dassault Systemes(DSY), TotalEnergies(TTE) et Neste(NESTE) sont les trois actions les plus courantes dans les fonds inclus dans l'étude qui répondent aux critères d'exclusion PAB ou CTB selon la recherche Morningstar Sustainalytics.

Dassault Systèmes fournit des applications logicielles et des services à de nombreuses industries, notamment à l'industrie minière par l'intermédiaire de son terminal charbonnier de Port Kembla, une installation d'exportation de charbon. Grâce à GEOVIA Minex, l'entreprise propose des solutions intégrées de géologie et de planification minière pour les gisements de charbon, utilisées pour l'évaluation des ressources et une exploration efficace.

Selon Sustainalytics, les revenus estimés de Dassault Systèmes pour les produits et services de soutien au charbon thermique représentent 1 % des revenus totaux de l'entreprise.

Neste est une société de raffinage et de marketing qui propose des solutions de raffinage du pétrole et des solutions renouvelables. Sustainalytics estime que les revenus du raffinage, du transport et du stockage du pétrole représentent 50 % des revenus totaux de l'entreprise.

Actions les plus exposées dans les fonds

Si l'on analyse maintenant l'impact sur les positions des fonds potentiellement affectés, non pas en termes de présence dans les portefeuilles mais en termes de valeur monétaire, on constate que TotalEnergies, Tencent et Shell sont les trois entreprises qui seront les plus affectées par la règle d'exclusion des BAP, en termes de dollars.

 

Dassault Systemes(DSY), TotalEnergies(TTE) et Neste(NESTE) sont les trois actions les plus courantes dans les fonds inclus dans l'étude qui répondent aux critères d'exclusion PAB ou CTB selon la recherche Morningstar Sustainalytics.

Dassault Systèmes fournit des applications logicielles et des services à de nombreuses industries, notamment à l'industrie minière par l'intermédiaire de son terminal charbonnier de Port Kembla, une installation d'exportation de charbon. Grâce à GEOVIA Minex, l'entreprise propose des solutions intégrées de géologie et de planification minière pour les gisements de charbon, utilisées pour l'évaluation des ressources et une exploration efficace. Selon Sustainalytics, les revenus estimés de Dassault Systèmes pour les produits et services de soutien au charbon thermique représentent 1 % des revenus totaux de l'entreprise.

Neste est une société de raffinage et de marketing qui propose des solutions de raffinage du pétrole et des solutions renouvelables. Sustainalytics estime que les revenus du raffinage, du transport et du stockage du pétrole représentent 50 % des revenus totaux de l'entreprise.

Actions les plus exposées dans les fonds

Si l'on analyse maintenant l'impact sur les positions des fonds potentiellement affectés, non pas en termes de présence dans les portefeuilles mais en termes de valeur monétaire, on constate que TotalEnergies, Tencent et Shell sont les trois entreprises qui seront les plus affectées par la règle d'exclusion des BAP, en termes de dollars.

 

Les titres les plus affectés dans les fonds "sociaux"

Le tableau ci-dessous énumère les entreprises les plus courantes dans les 124 fonds dont le nom contient un terme à caractère social. Seules 13 entreprises ont été identifiées, ce qui signifie que la plupart des fonds de cette catégorie sont déjà bien alignés sur les règles d'exclusion de la CTB.

 

Huit de ces dix titres sont des entreprises de défense. Au total, Airbus SE(AIR) figure dans les portefeuilles de 94 fonds, Safran SA(SAF) dans 84 fonds et Thales(HO) dans 62 fonds. La raison de ces positions dans de nombreux fonds ESG est que, alors que la grande majorité des fonds ESG tendent à exclure les entreprises impliquées dans des armes controversées, des exceptions sont faites pour les entreprises impliquées dans des armes nucléaires qui sont domiciliées dans des pays qui ont signé le Traité de non-prolifération nucléaire. Nous nous attendons à ce que ces titres restent dans les portefeuilles ESG.

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Effecten genoemd in dit artikel

Naam effectPrijsChange (%)Morningstar Rating
Airbus SE132,56 EUR0,15Rating
BYD Co Ltd Class H246,00 HKD1,23Rating
Dassault Systemes SE34,43 EUR-0,12Rating
Neste OYJ17,30 EUR-0,57
Safran SA200,90 EUR1,21Rating
Tencent Holdings Ltd373,20 HKD2,53Rating
Thales154,45 EUR1,11Rating
TotalEnergies SE63,14 EUR0,32Rating

Over de auteur

Hortense Bioy, CFA

Hortense Bioy, CFA  is director of passive fund research in Europe.

© Copyright 2024 Morningstar, Inc. Alle rechten voorbehouden.

Voorwaarden        Privacybeleid        Cookie Settings        Beleidsdocumenten