Conseillers financiers, Mifid II change votre discours sur la durabilité

La nature du conseil change, et c'est encore grâce à Mifid II.

30 juni, 2022 | 11:23
Facebook Twitter LinkedIn

esg

Mifid II est une directive de grande envergure qui couvre la protection des investisseurs, la transparence des frais, les contrôles internes et externes, la structure du marché et, bientôt, la durabilité.

Le règlement est en vigueur depuis plusieurs années, ce qui signifie que les sociétés financières ont dû adapter leurs activités de conseil et de gestion d'actifs pour démontrer leur engagement en faveur de la protection des investisseurs et d'une transparence maximale, comme indiqué dans la directive.

Mais les modifications apportées au règlement signifient qu'à partir du 2 août de cette année, les considérations de durabilité vont occuper le devant de la scène.

Les entreprises d'investissement doivent tenir compte des risques de durabilité dans toutes les procédures de prise de décision et, lorsqu'elles fournissent des conseils financiers, doivent obtenir des préférences en matière de durabilité de leurs clients dans le cadre du processus d'adéquation.

Bien que ces nouvelles modifications puissent imposer de nouvelles obligations aux professionnels de la finance et au processus de diligence raisonnable, les changements s'alignent heureusement bien avec la demande croissante des clients pour un investissement durable.

Les gens sont devenus plus conscients des problèmes de durabilité et utilisent leur pouvoir d'achat pour soutenir les entreprises qui ont un impact positif sur l'environnement.

Où commencer ? Motivations et approches ESG

Les clients sont généralement déjà familiarisés avec les pratiques de développement durable, car il existe un chevauchement important avec les décisions qu'ils peuvent déjà prendre dans leur vie quotidienne.

En tant que tel, l'intégration de la durabilité dans le processus d'investissement ne doit pas non plus être compliquée.

Un bon point de départ consiste à examiner les différentes motivations et les diverses approches de l'investissement durable, comme indiqué dans le cadre d'investissement durable de Morningstar.

Si ce n'était pas déjà évident, l'investissement durable peut être mis en œuvre et géré en appliquant des exclusions, en limitant le risque ESG, en recherchant des opportunités ESG, en pratiquant l’engagement actionnarial, en ciblant des thèmes de durabilité et en évaluant l'impact.

L'application d'exclusions, par exemple, fait référence à l'exclusion d'actions ou de secteurs qui nuisent à la société ou à l'environnement. Les exclusions sectorielles courantes comprennent le tabac, l'alcool, les jeux d'argent, les divertissements pour adultes, les armes légères et les armes controversées comme les armes à sous-munitions.

La limitation du risque ESG, quant à elle, fait référence à l'utilisation d'informations ESG, généralement sous la forme de notations ESG, pour évaluer les risques ESG importants dans le cadre de l'évaluation globale des risques.

De nombreux fonds proposent désormais une combinaison de tous ces styles de placement. Ce qu'il est important de retenir, c'est de trouver les placements qui correspondent le mieux aux préférences des clients, tout en respectant leurs objectifs de placement et d'épargne et leurs limites de risque.

Cela nous amène au point suivant : quelles questions devriez-vous poser à vos clients pour mieux comprendre leurs préférences en matière de développement durable ?

Afin de fournir des conseils et des recommandations d'investissement appropriés, les questions suivantes - bien que non exhaustives - peuvent aider à encadrer certaines conversations que vous pourriez avoir avec les clients.

Veulent-ils mettre l’accent sur le « E » ?

Cela fait généralement référence au changement climatique ou à l'efficacité des ressources.

Votre client peut avoir un impact en excluant les secteurs ou les activités qui ont le plus d'effets néfastes sur la planète, y compris les entreprises impliquées dans l'extraction du charbon et du pétrole ou l'aviation, par exemple.

Veulent-ils réduire leur empreinte carbone ?

Bien qu'il soit possible de visualiser les données sur les émissions de carbone et de les comparer à des indices de référence appropriés ou à d'autres investissements, vous pouvez également utiliser le score de risque carbone Morningstar pour déterminer le niveau de risque carbone détenu dans un portefeuille.

Ce risque survient généralement lorsqu'une entreprise est trop dépendante des combustibles fossiles, que ce soit pour son fret, ses opérations ou sa chaîne d'approvisionnement. Un bon exemple serait l'industrie du plastique. Il peut également survenir lorsqu'une entreprise est impliquée dans l'extraction, la vente et la distribution de combustibles fossiles.

Sont-ils inquiets du risque ESG ?

Il existe de nombreux exemples de la manière dont de mauvaises pratiques environnementales et sociales peuvent créer des risques dans les investissements, mais une mauvaise gouvernance peut également avoir des répercussions financières négatives.

Une mauvaise gouvernance peut conduire à la corruption, à des conseils d'administration surengagés, à des cadres surpayés, à un personnel sous-qualifié promu trop haut et à un manque général de diversité.

Chacun de ces problèmes peut entraîner des litiges coûteux, des sanctions gouvernementales, des amendes ou de mauvaises performances.

Le risque ESG global du portefeuille d'un client peut être évalué à l'aide du score de risque ESG de Morningstar, tandis que les meilleurs investissements de leur catégorie dans les catégories de fonds de Morningstar peuvent être identifiés à l'aide de la notation de durabilité Morningstar.

Morningstar peut vous aider

Les modifications à venir de la directive MiFID II signifient que les conseillers seront confrontés à la manière dont ils collectent et diffusent les données de durabilité à leurs clients. De plus, les buts et objectifs ESG d'un investisseur peuvent différer entièrement de ceux d'un autre. Essayer de répondre à toutes ces ambitions (éventuellement contradictoires) met en évidence le besoin de diversification des produits et des conseils.

Morningstar est à la disposition des conseillers avec une suite complète de solutions, de recherches et de notations en matière de développement durable pour faire face à ces nouvelles exigences.

 

Pour en savoir plus sur les changements apportés à MiFID II et sur la préparation, vous pouvez télécharger notre guide gratuit : Comprendre les préférences de développement durable de votre client.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Over de auteur

 

© Copyright 2022 Morningstar, Inc. Alle rechten voorbehouden.

Voorwaarden        Privacybeleid        Cookie Settings